Qu'est-ce que la charcuterie - Tout ce que vous devez savoir

Vous êtes à la recherche d’un nouveau passe-temps culinaire et à la recherche d’idées ? Vous avez entendu parler de charcuterie et vous ne savez pas ce que cela signifie ? Voulez-vous apprendre à faire des produits à base de viande comme le salami et d’autres saucisses ? Si la réponse est oui, alors découvrez ce qu’est la charcuterie et apprenez-en plus sur ce véritable art culinaire.

creation charcuterie artisanale
creation charcuterie artisanale


La charcuterie c’est quoi ?

Les produits carnés ont toujours le vent en poupe, peu importe les époques. Il est presque impossible de refuser le salami ou d’imaginer un petit-déjeuner sans jambon ni bacon. La charcuterie est exactement cela, l’art de préparer la viande en produisant des aliments fumés, salés et même des saucisses.

Ce terme a commencé à être utilisé au XVe siècle, pour représenter les magasins de produits à base de viande, principalement de porc. Par conséquent, toute technique utilisée pour conserver la viande s’appelait charcuterie, ce qui était très important à l’époque des grandes navigations et colonisations, car les navigations prenaient des mois et sans les techniques de conservation, la nourriture se gâterait.

Aujourd’hui, l’art de la charcuterie est utilisé pour décrire le travail de ceux qui fabriquent des produits avec différentes techniques de conservation, devenant l’un des loisirs culinaires les plus simples et qui attire de plus en plus d’amateurs.


Quelles sont les techniques les plus courantes pour conserver la viande ?

Pour apprendre ce qu’est la charcuterie, il est nécessaire d’apprendre les techniques de conservation de la viande, car c’est la base de tout produit fabriqué dans cet art culinaire. Les techniques peuvent varier en complexité, allant de la simple salaison de la viande aux processus de fumage et de fermentation, par exemple.

Découvrez ci-dessous les principales techniques pour se faire plaisir et se régaler de charcuterie :

  1. Le fumage :

Après avoir préparé votre produit, qu’il s’agisse de salami ou de tout autre aliment, vous pouvez utiliser de la fumée pour augmenter sa durée de conservation. La fumée aide à sécher la viande, en éliminant son humidité et en donnant une saveur particulière au produit, en se rappelant que chaque processus de fumage et même le type de bois changeront la saveur finale de la viande.

Voici quelques conseils pour cette technique :

  • Bien contrôler le temps de fumage, plus longtemps vous laisserez agir la fumée, plus longtemps le produit se conservera, mais il sera aussi plus sec et plus salé.
  • La température du fumoir affecte directement la saveur et la qualité du produit, des températures plus basses favorisant une meilleure pénétration de la fumée, améliorant sa saveur.
  • Chaque bois apporte une saveur différente à la viande, vous pouvez mélanger différents bois pour tester les saveurs.
  1. La Déshydratation

La technique suivante pour apprendre ce qu’est la charcuterie est beaucoup plus complexe, elle consiste à saler et sécher la viande, et à la laisser dans un environnement à température et humidité contrôlées. Autrement dit, alors que le fumage élimine l’humidité des aliments exclusivement dans le fumeur, la technique de déshydratation permet d’utiliser d’autres ressources.

La déshydratation dans un environnement contrôlé produit les aliments les plus recherchés de la charcuterie, tels que le salami et le jambon cru.

  1. La cuisson

Une autre technique qui peut être utilisée consiste à cuire le produit, comme c’est le cas avec les saucisses artisanales. Dans cette technique, l’objectif est de consommer le produit immédiatement, sans avoir à attendre de longs processus comme le fumage. Ensuite, le fabricant de saucisses peut le rôtir au charbon de bois ou de toute autre manière qu’il préfère et profiter du produit en quelques minutes.

  1. La marinade

La technique de marinage est très importante pour diversifier les saveurs du produit. Parce qu’il contient un plus grand mélange d’épices, il peut ajouter un peu de difficulté à l’amateur. La marinade est composée d’un mélange d’assaisonnements, de liquides, d’acides et d’huiles qui seront déposés à la surface de la viande.

Les acides sont généralement des jus d’agrumes ou même des vinaigres, ils aident à ramollir la viande. Un point important de la marinade est qu’elle agit sur la couche externe du produit, sans ajouter d’humidité.

Le processus consiste donc à laisser la viande réfrigérée et à reposer pendant que le mélange agit sur le produit. Ce mélange d’assaisonnements ajoute une grande saveur à la viande et vous pouvez l’adapter à votre goût, en mettant différents assaisonnements et en testant différents temps de marinade.

  1. La saumure :

La saumure n’a rien à voir avec la marinade ! La saumure utilise un mélange de sel, de sucre et de divers assaisonnements, qui dépendront clairement de votre goût. Dans cette technique, la viande est laissée immergée dans le mélange plus longtemps que la marinade, où elle ajoutera de l’humidité, de la jutosité et de la saveur à la viande. C’est pourquoi il s’agit d’un processus bien recommandé pour les viandes plus maigres, qui ont une consistance plus sèche lorsqu’elles sont rôties, comme la poitrine de poulet par exemple.

Pour savoir ce qu’est la charcuterie, il faut très bien connaître la saumure, car c’est une technique largement utilisée et qui garantit des produits aux saveurs uniques, il faut l’essayer. Un autre avantage de la saumure est que le sucre aide à la caramélisation externe de la viande, en particulier lorsqu’elle est rôtie sur du charbon.

Accessoirement, ces deux procédés, marinage et saumurage, sont utilisés pour fabriquer des produits à cuire ou à cuire, même si le temps de conservation augmente.


Et quels composés pouvez-vous utiliser dans les viandes ?

Un autre facteur important pour s’aventurer dans le monde de la charcuterie est de savoir comment l’assaisonner et ce que vous pouvez mettre dans le produit pour l’aromatiser et le conserver, consultez-le ci-dessous :

  • Le sel :

Les sels tels que le nitrite de sodium et le nitrate de sodium aident à conserver la viande, empêchant la prolifération des bactéries, c’est pourquoi ils sont bien utilisés dans les techniques de fumage et de déshydratation. Le sel ordinaire est un condiment présent dans la grande majorité des recettes, car il permet d’éliminer l’humidité de la viande et contribue également à l’aromatisation.

  • Les assaisonnements :

Toutes sortes d’herbes et d’épices peuvent être ajoutées à votre viande, vous pouvez tester et approfondir vos connaissances, juste de la patience et de la créativité.

  • Les autres composés :

Il est toujours possible d’utiliser d’autres produits, tels que des agents aromatisants, des accélérateurs et même des fermenteurs pour aider à guérir les aliments.


En conclusion

Maintenant que nous avons appris ce qu’est la charcuterie, il est temps d’apprendre quelques recettes et de mettre en pratique tout ce que vous savez pour produire votre propre nourriture, et peut-être même démarrer une nouvelle entreprise.

Découvrir notre Box de Charcuterie

Box de charcuterie artisanale
Box de charcuterie artisanale